Œuvres complètes bilingues de Pèire Cardenal

XI
Ma donna am de bona guisa

(Cobla )
- vers 1206 -
( Couplet)

Ma donna am de bona guisa
Mas non ges tan qu'en sia fls,
Ne no voill ges que-m cost .V. sls
Per c'a totz jorns l'aia conquisa.
Qar ja Dieus no m'ajut ni-m sal
S'ieu ja li val s'ela no-m val;
'atretant li cug far d'onr
Com il a mi, se-l don m'amr.

J'aime ma dame suivant les meilleurs usages,
mais pas au point d'en être fou,
et je ne veux pas plus qu'il m'en cote cinq sols
pour qu'à jamais elle soit conquise.
En effet que Dieu ne m'aide ni ne me sauve
si jamais je lui complais alors qu'elle-même ne s'y efforce. Assurément, je pense lui faire autant d'honneur
qu' elle m'en fait, si je lui offre mon amour.


NOTES: P.C. développe la théorie de la stricte réciprocité, du "donnant-donnant" entre l'amant et sa dame.
On retrouve aussi cette idée dans II ( Ben teinh...) et dans VI (De tant tenc...).
Texte faisant partie des "Tròces causits" (voir Bibliographie)
 
[ Section 1 - Poésie amoureuse ] = [ Section 2 - Poésie politique ] = [ Section 3 - Poésie religieuse ] = [ Section 4 - Poésie morale ]
[ SOMMAIRE ] = [ Chronologie ] = [ Recherches ]