Œuvres complètes bilingues de Pèire Cardenal

XXXIX
A Dieu grazisc car m'a donat lo sén

(Cobla. )
- après 1209 -
( Couplet )

A Dieu grazisc car m'a donat lo sén
Qu'ieu puesca dire dels clerges de bén,
Qu'estar los veich aitan honestamén
Que tota genz los ama e los cré;
Car, a lor ops, son tant de bona fé
Per gran plazer que far e dire,
C'om ten per amor son seinhór.

Je rends grâces à Dieu de m'avoir donné assez de jugement
pour que je puisse parler des clercs en bien,
puisque je les vois se conduire si honnêtement
que tout le monde les aime et les croit.
Car, dans leur intérêt, ils sont d'aussi bonne foi,
pour faire et dire avec complaisance,
que les gens pour apprécier de bonne grâce leur seigneur.


NOTES: Un éloge des clercs chez Pèire Cardenal ??? Ce serait très insolite !! Il s'agit bien évidemment d'une satire déguisée (à peine déguisée, d'ailleurs, sur la fin). Satire et ironie ont toujours fait bon ménage!
 
[ Section 1 - Poésie amoureuse ] = [ Section 2 - Poésie politique ] = [ Section 3 - Poésie religieuse ] = [ Section 4 - Poésie morale ]
[ SOMMAIRE ] = [ Chronologie ] = [ Recherches ]